Skip to content

Actualité de la Joaillerie

Golconde et ses fameux diamants, mythe ou réalité ?

par Julie MIALET 20 Oct 2023

Un peu d’histoire

Décrite comme la plus ancienne source de diamants au monde, Golconde est une région indienne mythique qui se situe près d’Hyderabad (état de l'Andhra Pradesh) près du fort de Golconde et dont l’exploitation de diamants aurait commencé il y a plus de 2500 ans. A cette période, les diamants n’étaient pas encore taillés et restaient sous forme de brut, souvent octaédrique. De fortes croyances leurs étaient associées : pierres divines ou grigri, ils ne pouvaient être portés en bijoux que par les hommes. Les couleurs des diamants étaient aussi liées aux castes : le diamant blanc était associé aux brahmanes, le brun/rouge aux nobles et aux guerriers, le jaune aux agriculteurs et aux marchands, le noir aux serviteurs. Les Rois quant à eux pouvaient porter des diamants de n’importe quelle couleur.

Carte d'Inde figurant la mine de Golconde, crédit Gallica

 

Grâce au développement des routes de la soie, l’Europe eut accès aux diamants dès le 10ème siècle. Ils étaient portés comme symbole de réussite et on leur accordait des bienfaits médicinaux et spirituels. Dès le 14ème siècle, la taille du diamant est possible et l’on commence à facetter cette pierre.

Carte des routes de la soie, crédit L'Histoire.fr

 

Jusqu'au 18ème siècle, l’Inde était le seul producteur de diamants au monde. Mais les ressources s’avéraient limitées et le minage de plus en plus complexe. La découverte de mines au Brésil au 18ème siècle et en Afrique du Sud au 19ème siècle permirent de mondialiser l’exploitation des mines de diamants.

Les diamants les plus connus : le Koh-i-Noor, le Sancy, le Régent -pour n’en citer que certains- auraient comme provenance les fameuses mines de Golconde, une ville indienne réputée mondialement pour ses diamants. Ils y étaient taillés et vendus avant d’être exportés, principalement en Europe. La mine la plus célèbre dont ils étaient extraits se nomme Kollur, les autres se trouvaient dans les régions de Kurnool, Cuddapah, Sambalpur et Panna.

Golconde et ses diamants sont évoqués dans le fameux conte Les milles et une nuits, ainsi que dans Le livre des merveilles de Marco Polo mais surtout dans Les six voyages de Jean-Baptiste Tavernier en Turquie, en Perse et aux Indes. Marco Polo fut l’un des premiers à faire récit de la magnificence de Golconde et de ses gemmes ainsi que d’un filon alluvionnaire.

Illustration des Mille et une Nuits, crédit Léon Carré

 

Jean-Baptiste Tavernier, un négociant et commerçant de biens précieux qui vendait notamment ses marchandises à Louis XIV, fut le premier Européen autorisé à entrer dans les mines de Golconde ainsi que l’un des plus grands connaisseurs de ces dernières. Il en a d’ailleurs répertorié 23 sur tout le royaume. Tavernier a voyagé durant plus de 40 ans et effectué de nombreux séjours au Moyen-Orient et en Inde. Il visita notamment: Alep, Constantinople, Golconde ou Goa dont il ramenait régulièrement des pierres et qu’il vendit par milliers au Roi Louis XIV. En 1676, il publie le récit de ses voyages Six voyages en Turquie, en Perse, et aux Indes.

 

Jean-Baptiste Tavernier, crédit Les Six Voyages de Jean-Baptiste Tavernier

 

Les diamants de type IIa

Golconde n’était pas la seule région productrice de diamants en Inde, mais c’était de loin celle qui avait les diamants les plus purs et les plus gros. Cela s’explique par le fait que les diamants de Golconde sont majoritairement de type IIa, une sous-catégorie très rare qui englobe 0,8% de la totalité des diamants. Un diamant de Golconde est le plus souvent de type IIa mais un type IIa ne proviendra pas nécessairement de Golconde : il peuvent avoir pour provenance le Brésil, par exemple. Ils sont pour la plupart incolores, roses ou bruns et ne contiennent pas d’azote. Ces diamants sont très purs et pour la majorité de couleur D voir “super D”, une couleur qui surpasserait le D actuel, la couleur la plus blanche du diamant. Selon certaines hypothèses, les diamants de type IIa se forment beaucoup plus profondément, à 360 km de profondeur. Leurs inclusions, quant à elles, sont très caractéristiques : des glaces, des clivages et des inclusions de sulfure. Selon le LFG, le Laboratoire Français de Gemmologie, un diamant de type Golconde sera de couleur D à F, de pureté FL -Flawless- à VVS -Very very slightly included- et de type IIa. Il devra peser plus de 5 carats et être taille ancienne. Rappelons qu’un diamant taille ancienne ne possède pas le même nombre de facettes qu’un diamant taillé actuellement (taille moderne).

Types de diamants, crédit GIA

 

Les diamants de Golconde les plus connus

Le Régent fut découvert en 1698 à Golconde, taillé en Angleterre par Joseph Cope et finalement acquis par Philippe d’Orléans, régent à l’époque. Le brut pesait 426 carats. C’est un diamant exceptionnel, d’une taille impressionnante -plus de 140 carats actuellement-, d’une pureté rare et d’une très belle taille brillant. C’est un des plus somptueux joyaux de la couronne française. Si vous voulez aller l’admirer, vous pouvez vous rendre dans la galerie d’Apollon au musée du Louvre.

Le Régent, crédit Maison Bianchi

 

Le Koh-i-Noor ou “montagne de lumière” est un diamant exceptionnel qui provient aussi de Golconde. Sa première trace remonte à 1526, lorsqu’il est évoqué dans Les mémoires de Babur, un Roi Moghol. Il a d’abord appartenu à un sultan indien avant de passer par de nombreuses cours royales: moghole, perse, afghane. En 1849, le Koh-i-Noor revient au Royaume-Uni après le démantèlement du royaume de Singh. En 1852, de manière à apporter de la brillance et de la clarté à la pierre, il est retaillé et passe de 186 carats à 105,6 carats. Depuis, le Koh-i-Noor fait partie des joyaux de la couronne britannique et est régulièrement porté par les souverains du Royaume-Uni, monté sur des couronnes. Réputé diamant maudit, il ne pourrait être porté sans crainte que par une femme ou un Dieu. Lors du couronnement du Roi Charles, la reine consort Camilla a porté la couronne de Queen Mary mais sans le Koh-i-Noor, qu’elle a fait remplacer par un autre diamant.

Couronne de la reine Mary sertie du Koh-I-Noor, crédit Getty Image

 

Les diamants de Golconde: mythe, légende ou réalité ?

Il existe une légende célèbre, évoquée dans de nombreux récits, sur l’exploitation des mines à Golconde, qui implique une fosse inatteignable remplie des plus beaux diamants que la Terre ait connue. Les gemmes auraient été extraites à l’aide du stratagème suivant: pour mettre à profit la présence de nombreux oiseaux de proies, les hommes lançaient des morceaux de viande crue sur les diamants tant convoités, la viande adhérant ainsi aux diamants. Puis, les rapaces s'empressaient d’aller chercher leur pitance et ramenaient ainsi les diamants désirés. On voit ici tout l’apanage d’une légende: des faits bien ancrés dans la réalité (des mines de diamants exceptionnels) qui dérivent au fantasmagorique. Cette légende en particulier fut relatée dans Le livre des merveilles de Marco Polo et dans Les mille et une nuits, pour n’en citer que quelques-uns.

Aujourd’hui l’Inde est un des plus grands centres de taille du diamant. Les mines de Golconde ne sont plus massivement exploitées depuis 1948.

Merci à l’article de Property of a Lady qui proposait de nouveaux éléments sur le mystère Golconde. Merci au livre Larousse des Pierres Précieuses, un livre très enrichissant et bien documenté.

 

Connaissiez vous cette fabuleuse histoire de l'origine des plus beaux diamants ? Si vous êtes à la recherche d'un bijou serti de diamant, n’hésitez surtout pas à découvrir ce que les Pierres de Julie vous propose en boutique…

Nous sommes aussi disponibles pour toute expertise gratuite de vos bijoux, pour cela vous pouvez envoyer un mail avec vos photos à contact@lespierresdejulie.com.

Soyez les bienvenus dans notre boutique du village suisse du 15ème arrondissement parisien !

Article précédent
Article suivant

Thanks for subscribing!

This email has been registered!

Shop the look

Choisissez les options

Back In Stock Notification
Terms & Conditions
Les présentes Conditions Générales d’Utilisation sont à jour au 5 Novembre 2022

> Lire les CGV

The present General Conditions of Use are up to date on November the 5th 2022

> Read the GCU
this is just a warning