Skip to content

Actualité de la Joaillerie

L’opale de feu, l'extravagante gemme du Mexique

par Julie MIALET 06 Feb 2023

L’opale de feu est une variété d’opale que l’on retrouve principalement au Mexique, mais aussi au brésil, au Guatemala, aux Etats-unis et en Australie. 

Remarquable parmi toutes les opales par sa couleur allant du jaune à l'orange foncé presque rouge, sa formation géologique est pourtant similaire à celle des opales nobles : elles se forment soit en milieu sédimentaire soit en milieu volcanique (  les plus typiques sont respectivement l'Australie et le Mexique )

Un peu d’histoire 

Issue d’une mine de la région de Magdalena, au Mexique, l’opale de feu est caractérisée par sa couleur. 

(Opale de feu sous forme brut, source : mineraux.fr)

Nous savons que les populations anciennes (pré-hispaniques ) du Mexique connaissaient déjà l’opale de feu avant l’arrivée des espagnols sur le territoire. En effet, la gemme était utilisée dans des bijoux mais aussi dans des ornements architecturaux ou bien dans les cérémonies religieuses. La symbolique forte de cette pierre aux était déjà bien intégrée.

Les Aztèque, quant à eux, l’appelait « Quetzalitzlipyollitli » ou "pierre de l’oiseau de paradis", en référence au quetzal, un oiseau mythique et vénéré. Dès les années 850, ce minéral fut utilisé pour confectionner des parures, des statuettes ou bien des objets artisanaux. Plusieurs de ces objets furent retrouvés sur des sites funéraires lors de fouilles archéologiques.

Au 16e siècle en Amérique du Sud, les conquistadors espagnols se sont appropriés les ressources du continent. L’opale en faisait partie, elle fut importée en Europe par le conquérant Hernan Cortes après son exploration amériendienne.

Malgré les importants pillages dont ont été victimes les mines, il existe encore des gisements d’opale en Amérique latine. Sans citer le Mexique, premier producteur de l’opale de feu, le Guatemala possède lui aussi des gisements  notables.

 

(Opale de feu taillée, source : GemFrance)

Les particularités de l’opale de feu 

Pour ne pas abimer l’opale lors de son extraction, celle-ci se fait manuellement. La roche est fragmentée par dynamitage puis concassée manuellement pour rechercher les éclats lumineux de l’opale.

Si sa gamme de couleurs est large dans les tons rouges-orangés, son iridescence est moindre. Pour qu’une opale de feu soit appelée opale de feu noble, il faut qu’elle présente une iridescence singulière : auquel cas elle deviendra une gemme très recherchée ! C’est actuellement la pierre d’opale la plus fine que puisse produire le Mexique.

(Opale de feu taillée, source : GemFrance)

L’Opale de Feu fait partie de la famille minérale des oxydes. Elle contient du dioxyde de silicium (SiO2), des incrustations d’oxyde de fer (Fe2O3) et environ 3 à 20 % d’eau (H2O).

Ce pourcentage d’eau influencera d’ailleurs la qualité de la gemme en lui donnant des jeux de lumière et de couleurs uniques.

Si cela lui donne un aspect original, c’est aussi son plus gros point faible : si la pierre s’assèche, elle perd de sa couleur et peut se fissurer.

Située entre 5,5 et 6 sur l’échelle de MOHS, c’est une pierre relativement fragile. Il faudra lui accorder une attention particulière pour l’entretenir.

 

L’opale de feu en joaillerie et Haute-Joaillerie 

En joaillerie, l’opale de feu sort du lot en raison de sa transparence et de sa couleur. Pour autant, l’opale noble est toujours la plus prisée.
La gemme s’illustre tout de même dans la joaillerie moderne après avoir été utilisée dans plusieurs civilisations antiques ! 

Notons qu’en haute-joaillerie, la belle rousse a su conquérir les coeurs.
La maison Cartier l’a notamment utilisée en pierre principale pour sa montre « Haute Joaillerie Dragon Mystérieux » ou bien sur un collier haute joaillerie figurant un oiseau.

(Montre "Haute Joaillerie Dragon Mystérieux", Cartier)

(Collier Haute Joaillerie figurant un oiseau, Cartier)

Chez Van Cleef & Arpels ou chez Tiffany & co, l’opale de feu est mise en avant sous la forme de boucles d’oreilles.

(Boucles d'oreilles Tiffany & Co en opale de feu )

En France, la gemme s’installe dans les créations de Lydia Courteille ou de Thierry Vendome dans des pièces d’une grande finesse ! 

(Pendentif Jardins de Xochimilco collection en or jaune et noir serti d'opale de feu, diamants, tsavorites et saphirs. Lydia Courteille. Source : Vogue.fr)

 

(Bague « Éboulis » par Thierry Vendome. Grenats, opales de feu, tourmalines, saphirs jaunes, diamants, or jaune. Source : Thierry Vendome.)

Mythes et croyances 


Les propriétés de l’opale de feu furent exploitées par les populations pré-hispanique du Mexique ainsi que par les Aztèques. Si la pierre pouvait être présentée comme une gemme divine, elle fut aussi utilisée pour des problèmes physiques.

En lithothérapie, l’opale de feu stimulerait la circulation sanguine et traiterait les problèmes de système nerveux.

Elle est considérée comme la pierre du bon sommeil puisqu’elle aide à l’apaisement pendant la nuit. 

 

Si vous êtes intéressés par l’opale n’hésitez surtout pas à découvrir ce que les pierres de Julie vous propose en boutique…

Nous sommes aussi disponibles pour toute expertise gratuite de vos bijoux en opale, pour cela vous pouvez envoyer un mail avec vos photos à contact@lespierresdejulie.com.

Soyez les bienvenus dans notre boutique du village suisse du 15ème arrondissement parisien !

Article précédent
Article suivant

Thanks for subscribing!

This email has been registered!

Shop the look

Choisissez les options

Back In Stock Notification
Terms & Conditions
Les présentes Conditions Générales d’Utilisation sont à jour au 5 Novembre 2022

> Lire les CGV

The present General Conditions of Use are up to date on November the 5th 2022

> Read the GCU
this is just a warning