Chrysobéryl

Le chrysobéryl est un oxyde de fer et d’aluminium, découvert en 1790 par un géologue allemand qui nomma cette nouvelle pierre Krisoberil soit « le béryl d’or ».

Le chrysobéryl se forme dans des pegmatites, c’est-à-dire des roches magmatiques. Les mines actuelles se trouvent en Algérie, au Brésil et aux Etats Unis.

Les deux types de chrysobéryls les plus connus sont :

  • L'alexandrite : qui est une variété très rare de chrysobéryl à la particularité singulière d’avoir un effet « change color ». A la lumière du jour la pierre est vert-bleu et à la lumière incandescente elle apparaît rouge-rose. Elle fut découverte en 1842 par Nils Gustaf qui dédia sa découverte au Tsar Alexandre II, le vert et le rouge étant les couleurs des tsars.
    Les gisements principaux se trouvaient en Russie, mais sont maintenant épuisés. Aujourd’hui, le Brésil possède plusieurs mines mais les pierres sont de moins bonnes qualités et toutes ne changent pas de couleur.
  • L’œil de chat est une variété de chrysobéryl chatoyante. A la lumière froide on voit apparaître un trait blanc qui se déplace sur la largeur de la pierre en fonction de l’orientation de la lumière.
    Cet effet est du a des inclusions, des canaux à l’intérieur de la pierre.
    Les chrysobéryls œil de chat sont toujours taillés en cabochon, ce qui met en valeur le mouvement du trait.