Skip to content

Actualité de la Joaillerie

Les poinçons de l’or, du platine et de l’argent : De la garantie du métal à celle d’un savoir faire

par Julie MIALET 14 Mar 2023

Un peu d’histoire :

Le poinçonnage est une technique ancienne qu’on peut faire remonter à la préhistoire et qui consiste à modeler un objet en appliquant avec pression sur sa surface un outil pour y transférer une forme ou un symbole. Ce processus est ainsi employé dans la maroquinerie, dans la couture, dans l’imprimerie, dans la céramique ainsi que dans l’orfèvrerie et la joaillerie.

Si les premières formes connues de poinçons sur des objets en métaux précieux remontent à l'antiquité, ils ne servaient à l’époque que de signature pour l’artisan. La valeur du poinçon évoluera peu à peu jusqu’à ce qu’au moyen âge cette signature de l’orfèvre porte aussi la garantie de son métal.

Au XIIIème et XIVème siècle apparaissent les premières formes de contrôle, d’abord à Paris pour ensuite s’imposer dans le reste du royaume. Ce contrôle est dévolu aux corporations d’orfèvres qui se doivent de vérifier la qualité des métaux des ouvrages de leurs membres. Cet examen est validé par l’apposition d’un poinçon représentant une fleur de lys.

Statue d'Etienne Boileau sur la façade de la mairie de Paris, prévôt de Paris de 1261 à 1270 qui fut le premier à exiger le poinçonnage des œuvres d'orfèvres.

C’est au XVIème que le contrôle des métaux précieux prend la forme d’un impôt (Une coutume bien ancrée en France) qui se rationalise au siècle suivant. Ainsi sous Louis XIV, le ministre des finances Colbert codifiera l’apposition de quatre poinçons sur les ouvrages précieux : celui de l’orfèvre, celui de sa corporation, celui de charge avant le paiement de l’impôt puis celui de décharge après le paiement de celui-ci.

Poinçons de la maison commune de Paris de 1507 à la Révolution Française, Tardy 13ème édition.

Ce système perdurera jusqu’à la révolution française qui, avec l’abolition des privilèges, verra l’émergence d’un système plus simple dont nous sommes encore les héritiers.

 

Le Poinçon de nos jours aussi appelé poinçon de garantie :

Aujourd’hui et même si la législation a évolué, les titres garantis restent identiques à ceux spécifiés durant la Révolution française. Les poinçons actuels pour l’or sont les suivants : un trèfle pour l’or 375 ‰ ou 9 carats, une coquille Saint-Jacques pour l’or 585 ‰ ou 14 carats et enfin la tête d’aigle pour l’or 750 ‰ ou 18 carats. Enfin il existe le poinçon hippocampe réservé à l’or 999 ‰ soit quasiment pur, très rarement visible sur des bijoux car l’or de cette pureté est trop fragile, il sera plus souvent apposé sur les lingots.

Arrière d'une bague Chaumet où apparaissent ses poinçons : Une tête d'aigle dans un ovale à gauche et la signature de l'atelier dans un losange à droite.

Dans le cas du platine il y a le poinçon tête de chien qui garantit un platine de minimum 850 ‰ mais il existe un poinçon particulier pour le platine pur qui est un manchot.

Sur certains bijoux nous pouvons observer la présence de deux poinçons, un d’or et un de platine, cela indique un ouvrage mélangeant ces deux alliages.

Encore aujourd’hui un grand nombre de bijoux n’ont pas de poinçon, soit parce qu’ils ont subi une modification ou une mise à taille, soit parce qu’il n'a pas été apposé à l’origine ou qu’ils proviennent de l’étranger. Dans ces cas, il est possible de faire apposer auprès des douanes un poinçon de garantie qui sera différent, un hibou pour l’or 18 carats ou un mascaron pour le platine.

Tableau des poinçons de garantie actuels

Rappelons-le, le poinçon de garantie (Toujours un impôt !!!) est un poinçon obligatoire pour tous les ouvrages d’or ou de platine de plus de 3 grammes ou d’argent de plus de 30 grammes.

Depuis 2021, le service des douanes a autorisé certains ateliers à employer une technique de garantie par marquage au laser. Elle permet une plus grande liberté dans la création de bijoux vu qu’il n’y a plus de risque de déformation.

 

Le poinçon de maîtrise :

En parallèle avec le poinçon de garantie figure un poinçon dit « de maîtrise » apposé sur chaque bijou réalisé dans un atelier français. Ce poinçon est important car il permet de retrouver sur certain ouvrage ancien du XXème siècle le nom de son créateur ou de l’atelier qui l’a réalisé. De plus, certains de ces poinçons de maitres prennent de l’importance car ils permettent de remonter jusqu’à des pièces de créateurs ou de grandes maisons parfois non signées. Un vrai jeu de piste s’engage alors.

Dans le monde de la mode, le poinçon Français dépasse de plus en plus la simple garantie du métal et revêt celle d’un savoir-faire reconnu à l’international. Ces poinçons jusqu’alors cachés sont mis en valeur par certaines maisons comme Dior ou Hermès qui les font apparaître au grand jour.

Bague "Gourmette" Dior Joaillerie et Bague Etoile Hermès

Concernant les poinçons d’argent nous ne parlerons que du poinçon actuel qui est une tête de minerve, la vaste histoire du poinçonnage de l'argent nécessiterait une étude à part et propre à ses spécificités. Par ailleurs, il y aurait également beaucoup à dire sur les poinçons étrangers mais c’est un sujet tout aussi large même si tous les pays n’ont pas forcément de poinçons pour garantir les métaux précieux.

Que ce soit poinçon de titre ou de maître, ils ont leurs importances car ils constituent la traçabilité dans l’histoire d’une pièce. N’oublions pas que c’est ce dernier qui permit pendant longtemps au poinçonneur des Lilas de remplir son office alors faites attention aux poinçons !

 

Si vous êtes intéressés par les bijoux anciens n’hésitez surtout pas à découvrir ce que les Pierres de Julie vous propose en boutique…

Nous sommes aussi disponibles pour toute expertise gratuite de vos bijoux, pour cela vous pouvez envoyer un mail avec vos photos à contact@lespierresdejulie.com.

Soyez les bienvenus dans notre boutique du village suisse du 15ème arrondissement parisien !

Article précédent
Article suivant

Thanks for subscribing!

This email has been registered!

Shop the look

Choisissez les options

Back In Stock Notification
Terms & Conditions
Les présentes Conditions Générales d’Utilisation sont à jour au 5 Novembre 2022

> Lire les CGV

The present General Conditions of Use are up to date on November the 5th 2022

> Read the GCU
this is just a warning