Blog categories

Comments

Piaget

La finesse de l’horlogerie !!

Image module

Piaget est une manufacture (conçoit, fabrique et assemble l’intégralité des composants) horlogère suisse. Son savoir faire en joaillerie pour ses montres, permet à la marque de commercialiser des bijoux.

 

UNE HISTOIRE FAMILIALE

Originaire du Jura suisse, Georges Edouard Piaget crée son atelier d’horlogerie en 1874. Il fabrique ses premier mouvements dans la grange de la ferme familiale à La Côte aux Fées.
Quelques années plus tard son fils Timothée l’accompagne et ensemble ils ouvres la première usine, manufacture en 1911. Dans les années 40, la marque se développe, le nom de marque est déposé et une autre usine ouvre ses portes. En 1988, la manufacture Piaget est rachetée par le groupe suisse Richemont.

 

STYLE PIAGET

Les années 50 et 60 sont l’âge d’or de la marque, notamment grâce aux prouesses techniques de la manufacture, mais aussi grâce au style Piaget. Celui-ci est marqué par les montres sobres, discrètes et assez classiques.

Les montres Piaget sont également reconnaissables par leur cadran en pierres dures, apparus en 1963.
Référence dans le domaine de l’horlogerie, les montres Piaget, devenues cultes ont inspiré beaucoup de maisons et ont été imitées par d’autres marques (Dior par exemple).

LE MOUVEMENT EXTRA PLAT

La fin des années 50 marque un tournant pour Piaget. En effet, c’est en 1957 que le mouvement Extra Plat, signature de la marque, voit le jour. C’est à l’époque encore un mouvement manuel, ne mesurant que deux millimètres d’épaisseur.
Cette avancée technologique a construit la renommée de Piaget et lui a permit d’ouvrir sa première boutique à Genève, deux ans plus tard. En 1960, le mouvement Extra Plat devient automatique et ne mesure que 2.3 mm.

 

GAMME

ALTIPLANO – 1957

Née en 1957, la montre ultra-plate Altiplano de 3.8 mm d’épaisseur, tire son nom d’un plateau éponyme niché au cœur de la Cordillère des Andes. La finesse des montres Altiplano est rendue possible grâce aux mouvements Extra Plats.
De 15600 à 91500 euros et prix sur demande.

 

LIMELIGHT GALA – Années 70

La LimeLight Gala est une montre pour femme qui allie horlogerie et joaillerie. Elle est reconnaissable par son cadran formant deux virgules et son bracelet, originalement en maille milanaise. Aujourd’hui, il existe des bracelets cuir.
De 20400 à 50500 euros.

MONTRES POSSESSION

Les montres Possession sont destinées aux femmes. La lunette est tournante, en or rose, le cadran est argenté et pavé de diamants. Le bracelet est interchangeable. La forme est assez géométrique et le style est à la fois élégant et décontracté.
De 3950 à 50000 euros et prix sur demande

PIAGET POLO – 1979

Les Polo sont des montres masculines de luxe en acier inoxydable, créées en 1979. Assez sobres, ces montres veulent refléter « l’élégance et l’exigence du sport ».
C’est la ligne « sportive de la manufacture ».
De 9750 à 66000 euros.

 

BLACK TIE : LA MONTRE DE LUXE POUR HOMME

« Allie élégance masculine et performance ».
C’est la montre de la marque dans laquelle on retrouve les plus de complications horlogères : date, phase de lune, second fuseau horaire, indicateur de réserve de marche, quantième perpétuel, tourbillon volant et répétition minutes. Elles sont reconnaissables par leur cadran en forme de tonneau.
De 27800 à 78 000 et prix sur demande.

 

Piaget réalise également des montres dites joaillières. Ces « montres-bijoux » allient travail horloger et maîtrise joaillière. En 2005, Piaget expose la première montre squelette (avec mouvement visible) sertie de diamants.

CLIENTÈLE CÉLÈBRE

Parmi les clients célèbres, on peut citer Jackie Kennedy, Elizabeth Taylor ou encore Sophia Loren.


Andy Warhol collabore avec la marque et crée un cadran multicolore. En 1967, Piaget collabore également avec l’artiste Salvador Dali.

Notre shopping bijoux