EXCEPTIONNELLEMENT FERME JUSQU’AU 5 NOVEMBRE 2017 //////// SORRY WE ARE EXCEPTIONNALY CLOSED UP TO 5th OF NOVEMBER 2017

Le Saphir

Le terme "saphir" vient de l'hébreu "sappîr", qui signifie pierre bleue. Autrefois, il désignait diverses gemmes bleues, comme le lapis-lazuli, de l'Antiquité au Moyen-Age. Vers 1800, le saphir fut reconnu comme étant une variété de corindon, tout comme le rubis. Aujourd'hui, l'appellation saphir est employée pour tous les corindons de qualité gemme qui ne sont pas rouges. Il existe des saphirs bleus, mais aussi des saphirs roses, verts ou jaunes... Toutefois, si la couleur n'est pas mentionnée, le mot saphir sans qualificatif désigne toujours le saphir bleu. La couleur bleue du saphir est attribuée à la présence de fer et de titane. La couleur violette au vanadium, les jaune et violets au fer trivalent, la couleur rose au chrome, la couleur orange au vanadium et au fer. La couleur la plus recherchée est un franc bleu bleuet. La dureté du saphir est de 9. Le saphir "étoile" est un saphir dont l'astérisme est dû à la présence d'inclusions d'aiguilles de rutile cristallisées à 60° ou 120° dans la pierre. Le saphir étoilé est taillé en cabochon. Sous les rayons du soleil apparaît une étoile de 6 branches le plus souvent. On trouve des gisements de saphirs dans de nombreux endroits, les plus significatifs se trouvant en Australie, en Biramnie (Myanmar), au Sri Lanka (Ceylan), et en Thaïlande (Siam). Le Sri Lanka (Ceylan) fournit des saphirs depuis l'Antiquité. Les gisements de saphirs du Cachemire, en Inde, très renommés, sont aujourd'hui épuisés. Les saphirs de grande taille sont rares.