Van Cleef et Arpels

Van Cleef & Arpels est une entreprise de joaillerie française qui a été créée en 1896 par Salomon Arpels et Alfred Van Cleef. Ils ont ouvert une boutique au 22 de la place Vendôme à Paris en 1906. Ils sont connus pour leur expertise des pierres précieuses, et se sont spécialement illustrés par un procédé de sertissage inédit, le Serti Mystérieux.

En 1896, Esther Arpels, fille de Salomon Arpels, négociant en pierres précieuses, épouse Alfred Van Cleef, issu d’une famille de marchand de draps demeurant dans le 19 ° arrondissement à Paris. La même année, Alfred Van Cleef et Salomon Arpels avaient créé une société qui avait pour objet « la création et l’exploitation d’un fonds de commerce de joaillerie et de bijouterie ». En 1906, ils déposent la signature « Van Cleef & Arpels » et ouvrent une boutique 22 place Vendôme. Les frères d’Esther, Salomon dit Charles, Jules dit Julien et Louis Arpels travaillent dans l'entreprise. Alfred Van Cleef décèdera en 1938 en laissant une fille Renée Puissant - née Rachel Blanche Van Cleef. À partir de 1909 et jusqu’en 1939, Van Cleef & Arpels ouvre des boutiques dans les lieux de villégiatures : Deauville, Le Touquet, Vichy, Nice et Monte-Carlo.

La deuxième génération intègre la Maison progressivement. En 1939 plusieurs membres de la famille Arpels fuient en Amérique, et ouvrent une boutique à New York en 1942 , sur la 5e Avenue. Plus tard, l'entreprise sera le premier joaillier français à s’installer au Japon, puis en Chine. En 1999, Van Cleef and arpels est acheté par la Compagnie Financière Richemont S.A. Le prestige de l'entreprise provient des extraordinaires commandes, émanant de cours royales et impériales, de grands financiers et de magnats de l’industrie lui permettant d’être présente aujourd'hui en Europe, aux États-Unis, ainsi qu'en Asie et au Moyen-Orient.

Les créations

L’histoire de Van Cleef & Arpels est jalonnée de créations, dont les plus emblématiques sont : * la première montre sur bracelet de cuir, en or blanc ou jaune (1923) ; * un bracelet représentant des roses rouges et blanches écloses, en diamants, rubis et émeraudes, qui reçoit le Grand Prix de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes de Paris (1925) ; * la Minaudière, petite boîte précieuse où ranger poudrier, rouge à lèvres, briquet, clés… inspirée par Florence Jay Gould (1930) * la montre bracelet Cadenas (1936) ; * le bracelet Passe Partout (1939) ; * la montre ronde au boîtier ultra plat, la P.A. 49 (1949) ; * le collier Zip (1950), qui, comme une fermeture Eclair, s’ouvre et se ferme… * le collier Alhambra (1968) ; * le clip du Millénaire (2000) ; * la bague « entre les doigts » Lotus (2001) * la collection Le Songe d’une Nuit d’Été (2003) ; * la collection Couture (2004) ; * la collection Pierres de Caractère (2005) ; * les collections Atlantide et Ballet Précieux (2007). * La collection jardins (2008) * Le parfum féerie (2008)

Des pierres exceptionnelles

Fidèle à l’esprit des fondateurs, La Maison conçoit chaque bijou pour sublimer des pierres d’exception[21]. Si Van Cleef & Arpels a fait l’acquisition de pièces exceptionnelles, elle révèle également des pierres fines comme des aigues-marines, des grenats mandarins ou encore des rubellites. Parfois, Van Cleef & Arpels choisit la poésie de matériaux plus inattendus comme la nacre, le bois d’amourette, ou la laque.

Le Serti Mystérieux

Le Serti Mystérieux est un pavage en pierres précieuses dépourvu de toutes griffes visibles. Cette technique de sertissage, a constamment été perfectionnée par la Maison puisque le dernier brevet, qui concerne les diamants, date de 1990. Il s’agit d’une résille d’or ou de platine d’une finesse extrême dans laquelle vient s’ajuster, une à une chaque pierre. La qualité d’un bijou en Serti Mystérieux dépend de la limpidité des pierres et de l’homogénéité de leur couleur. Le lapidaire les sélectionne selon des critères très stricts et, en fonction de leur calibre, choisit la position de chacune d’elles sur le bijou. La quantité extrêmement réduite de métal précieux permet une meilleure réflexion de la lumière, et fait ainsi apparaître les pierres dans leur plus bel éclat. Assemblées, épousant les formes les plus inattendues, elles forment alors un bloc solide et précieux.

Personnalités et célébrités

Depuis sa création, Van Cleef & Arpels est associé aux événements qui ponctuent la vie des princes et souverains du monde entier comme le prince Don Antonio d’Orléans et le Grand Duc Dimitri dans les années 1920, la princesse de Faucigny Lucinge, le baron Thyssen, la duchesse de Windsor et le duc de Westminster dans les années 1930, la reine Nazli et le roi Farouk d’Égypte, le baron James de Rothschild, les comtesses de Rohan Chabot et d’Harcourt, la maharani de Baroda, la princesse de Réthy, puis le roi Baudoin de Belgique, la princesse von Turn und Taxis, le marquis de Cuevas, la reine Sikirit de Thaïlande dans les années 1950, puis, dans les décennies suivantes, le baron Guy de Rothschild, la princesse de Galles, le prince Rainier et la princesse Grâce de Monaco, la famille Aga Khan… De nombreuses actrices ont également fait de Van Cleef & Arpels leur joaillier. Citons parmi elles Madeleine Carroll, Michèle Morgan, Marlène Dietrich, Ava Gardner, Audrey Hepburn, Sophia Loren, Liz Taylor, Claudia Cardinale, Romy Schneider, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Charlotte Rampling, Chiara Mastroianni, Sharon Stone, Kristin Scott Thomas, Julia Roberts, Uma Thurman, Zhang Ziyi, Carole Bouquet, Diane Kruger, Scarlett Johansson, Sofia Coppola… S’ajoutent des danseuses et des chanteuses telles que Mistinguett, Zizi Jeanmaire, Maria Callas, Lili Pons, et plus récemment Annie Lennox, Mariah Carey, Madonna, Sheryl Crow, Ayumi Hamasaki, mais aussi des femmes exceptionnelles comme Florence Jay Gould, Barbara Hutton ou Jacqueline Kennedy.

Site officiel www.vancleef-arpels.com