L'histoire rolex

L´histoire de Rolex est étroitement liée à celle de la famille Wilsdorf. En 1905, Hans Wilsdorf s’établit à Londres et fonde, avec son beau-frère Alfred Davis, une compagnie de fabrication de montres appelée de leurs deux noms, Wilsdorf & Davis. À cette époque, la majorité de la production se fait en Suisse, les artisans de ce pays étant alors les seuls à pouvoir fabriquer des mouvements mécaniques suffisamment petits pour tenir dans une montre de poche. Dès le début de ses activités, Wilsdorf se spécialise dans le créneau du luxe, demandant à ses fournisseurs des pièces toujours plus petites et plus fiables, système qui permet de fabriquer différents modèles de montres-bracelets de plus en plus miniaturisés. En 1906, la compagnie dépose un brevet sur le bracelet extensible dont seront équipés la quasi-totalité des modèles. La marque Rolex est finalement déposée par Wilsdorf à Londres en 1908. Deux ans plus tard, en 1910, Rolex demande à la Société suisse de chronométrie de certifier ses mouvements afin de prouver que les montres-bracelets sont fiables et précises, ce qui était à l'époque le principal argument en faveur des montres de poche. La société obtient la première certification de précision pour une montre de poignet. Wilsdorf commence aussi à travailler sur le second grand défaut des montres de l’époque : la poussière et l’humidité qui s'infiltrent sous le cadran et par la couronne, en endommageant le mouvement. Pour y remédier, la marque met au point et produit, le 24 novembre 1927, le modèle Rolex Oyster, première montre étanche dotée d’une couronne révolutionnaire. Les consommateurs étant sceptiques, Rolex installe, dans les vitrines de ses principaux points de ventes, des aquariums remplis, dans lesquels se trouvent des Oyster. Cette campagne publicitaire crée alors une importante reconnaissance publique de la marque qui, depuis lors, reste parmi les marques les plus connues du grand public.

En 1927, Mercedes Gleitze, une jeune nageuse britannique, traverse la Manche à la nage avec une Oyster au poignet. Cette sportive sera la première d’une longue série de Rolex Ambassadors. Après la mise au point, en 1928, du modèle Rolex Prince qui devient vite un succès avec son cadran double, Rolex met au point, en 1931, le Rotor, une plaque de métal semi-circulaire qui, grâce à la gravité, bouge librement. Le premier mécanisme d'enroulement automatique (appelé « perpétuel » dans la publicité de l’époque) est né et va révolutionner le développement des futures montres. En 1945, sort une nouvelle version de l’Oyster appelée Oyster Perpetual Datejust qui est la première montre au monde à donner la date, ou plus précisément le jour du mois, dans un petit décrochement du cadran sur le côté droit (à la hauteur de « 3 heures »). En 1953, c’est au tour de l’Oyster Perpetual Submariner, capable de résister à des profondeurs de 100 mètres ; en 1955, l’Oyster Perpetual GMT Master permet de lire l’heure sur deux fuseaux horaires différents ; l’année suivante, l’Oyster Perpetual Day Date ajoute à la date le jour de la semaine affiché en toutes lettres. En 1959, Rolex est une des premières sociétés à sponsoriser des évènements sportifs. Le premier de ces évènements est la course d’endurance de voitures sur 24 heures qui se déroule à Daytona Beach, alors appelée les 24 Hours of Daytona (son nom sera d’ailleurs par la suite changé en Rolex 24 at Daytona).

Les modèles

* Oyster perpetual (la version originale), avec les modèles Air-king, Perpetual, Date (ainsi que Datejust et Datejust Turn-o-Graph) et Day-Date. Certains de ces modèles sont également proposés pour femmes.
* Oyster professional (la version sport), avec les modèles Explorer, Explorer II, GMT-Master II, Submariner, Sea-Dweller 4000, Yachtmaster, Yachtmaster 2 Milgauss et Daytona.
* La série spéciale Oyster 31 mm offre certains modèles avec un diamètre de 31 mm (alors que les modèles standards font généralement 34 mm de diamètre). Ces modèles sont dédiés à une clientèle féminine.

Parmi les autres familles de produits, on trouve notamment la famille Cellini (plus raffinée) avec les modèles Prince, Cellinium, Quartz, Cellissima, Classic, Danaos, Cestello et Orchid.

Site officiel www.rolex.com