Le 17 avril 2013, Sothebys présentera à la vente cette très belle bague présentant en son centre un grenat démantoide de 7.66 carats.
Estimation 80 à 120 000$

http://www.sothebys.com/en/auctions/ecatalogue/2012/magnificent-jewels-n08980/lot.155.lotnum.html

Pourquoi une telle estimation pour un grenat me direz vous? et quelle couleur surprenante?
En effet, la plupart d'entre vous connaissent le grenat rouge foncé dit "Almandin" mais il faut savoir que le grenat revêt différentes couleurs, dont le vert qui peut être soit "Tsavorite", soit "Démantoide", le rose "Rhodolite", le orange "Spessartite"



De tous ces grenats, le Démantoide est, de loin, le plus rare et le plus précieux.
Sa couleur verte proche de l'émeraude, sa brillance exeptionnelle et sa rareté (surtout au delà de 5 carats) en font une des pierres les plus recherchée au monde.
Le nom démantoïde vient du flamand « demant » voulant dire diamant, appelé ainsi à cause de son lustre élevé associé à une très forte dispersion de 0,057, plus élevée que le diamant.

Des pierres de plus de cinq carats sont extrêmement rares et des pièces de plus de dix carats sont pratiquement inconnues.

Le grenat démantoïde est extrait le long des rivières Bobrovka et Chusovaya en Russie dans les montagnes de l’Oural, où il a été découvert en 1868.

Les pierres en provenance de Russie sont les plus recherchées d'autant qu'un autre critère vient conforter sa légende: une inclusion à l'intérieur de la pierre nommée « queues de cheval ».
Les grenats démantoïde de Russie contiennent souvent ces inclusions de chrysotile fibreux.
La présence de cette inclusion fait encore croitre son prix!


A propos de l'auteur

Julie Cailleux Mialet dirige une galerie d'art, La Tour Camoufle, au Village Suisse à Paris, spécialisée en meubles, objets et tableaux des 18ème et 19ème siècles. Parallèlement à cette activité, sa passion pour la gemmologie et les pierres précieuses l’a poussé à suivre un cursus de formation de 4 ans en gemmologie. Elle est diplômée de l'Institut de Gemmologie à Paris depuis 2004. En 2005, elle crée "Les Pierres de Julie" et se spécialise dans l'expertise de pierres précieuses et pierres fines.