CONGES ANNUELS DU DIMANCHE 30 JUILLET AU DIMANCHE 3 SEPTEMBRE -RE OUVERTURE LE LUNDI 4 SEPTEMBRE / THE GALLERY IS CLOSED FROM SUNDAY 30th OF JULY until SUNDAY 3rd OF SEPTEMBER - RE OPENING MONDAY THE 4TH OF SEPTEMBER

Rubis Birman ou Africain? rubis chauffé ou non?

Longtemps considéré comme le Roi du Rubis, Le Birman est en passe d'être détrôné par ses frêres d'Afrique: Mozambique, Madagascar, Tanzanie... Même si les rubis birmans sont toujours considérés comme les plus beaux, on a vu apparaitre ces dernières années une très belle production Africaine de pierres d'un beau rouge assez cristallin. Dans les plus belles qualités, les rubis d’Afrique rivalisent sans conteste avec les rubis birmans.

Le rubis étant l’une des gemmes les plus prisées des joailliers et les plus rares sur le marché, peut être serait il judicieux de s'intéresser aux rubis Africain encore abordables de nos jours. En effet, dans sa plus belle qualité, le rubis est plus rare que le diamant et notamment les rubis Birman de la Vallée de Mogok, de couleur sang de pigeon (un rouge intense exceptionnel).

D'un point de vu cristallographique et chimique, le rubis appartient à la famille des corindons, la même que le saphir. C'est un oxyde d'aluminium: AL2O3. Un corindon peut tout aussi bien être incolore. Ce sont les traces de fer, de titane, de chrome (rubis), cobalt ou vanadium qui colorent la pierre, en bleu, rose, violet ou rouge… Sa densité est de 4 et sa dureté de 9 sur l'échelle de Mosh ( la pierre la plus dure après le diamant) C'est une gemme généralement incluse dont les spécimens les plus purs se négocient plusieurs dizaines (voire centaines) de milliers de dollars par carat.

Ainsi, les rubis de plus de 3 carats sont très rares (30 à 50 fois plus rares!!!) et les prix au carat des belles pierres flambent, dépassant largement le prix du diamant!

Quels sont les principaux gisements de rubis?

La Birmanie (Myanmar): c'est le plus connu et notamment les mines de la région de Mogok. La mine de Mong Hsu, au nord-est, est aujourd’hui la plus importante. La production ne cesse de décroitre et les rubis Birmans se font de plus en plus rares.

La Thaïlande ou Siam a produit de beaux rubis, souvent d’une teinte assez foncée, mais la production y est devenue très faible voire inexistante

Le Viet Nam, aux sols géologiques proches de la Birmanie produit des rubis d’une belle qualité. On trouve aussi des rubis dans le nord du Pakistan, au Cachemire, au Tadjikistan, au Laos, Népal, et en Afghanistan. Madagascar: les principaux gisements se trouvent dans la province d’Andilamena, au nord-est de la capitale Antananarivo. Les rubis y sont pour la plupart d’un rouge brun à violacé, et très inclus (souvent traités), cependant il arrive que des rubis très cristallins, à l’éclat rappelant celui du spinelle, sortent de terre. Dans les plus belles qualités, leur couleur varie alors du rouge vif orangé à framboise.

Mozambique: En quelques années, le Mozambique est devenu l’un des principaux pays producteurs de rubis. Il produit bon nombre des rubis utilisés en joaillerie et haute joaillerie. Certains rubis très cristallins d’un rouge profond légèrement orangé n'ont rien à envier au Rubis Birman.

Tanzanie et Kenya La Tanzanie ne produit pas que de la tanzanite et le Kenya ne produit pas que de la Tsavorite. On y trouve aussi des gisements de rubis d'un beau rouge. C’est en Tanzanie que se trouvent les plus anciens gisements de rubis en Afrique. Les premiers rubis ont été découverts au mont Longido, à la frontière kenyane, au début du 20ème siècle. Au Kenya comme en Tanzanie la plupart des gisements sont malheureusement épuisés. On y a extrait jusque dans les années 80 des rubis assez gros et assez exceptionnels.

Comme leurs cousins du Mozambique, du Kenya, et de Tanzanie, les rubis de Madagascar les plus purs, de 2 carats et plus, se négocient à des prix élevés voir très élevés, sans pour autant atteindre les prix des pierres birmanes.....mais jusqu'à quand?

Le rubis étant rare et de surcroît très trafiqué et traité, je vous conseille d'exiger un certificat de laboratoire lors de l'achat!

A propos de l'auteur

Julie Cailleux Mialet dirige une galerie d'art, La Tour Camoufle, au Village Suisse à Paris, spécialisée en meubles, objets et tableaux des 18ème et 19ème siècles. Parallèlement à cette activité, sa passion pour la gemmologie et les pierres précieuses l’a poussé à suivre un cursus de formation de 4 ans en gemmologie. Elle est diplômée de l'Institut de Gemmologie à Paris depuis 2004. En 2005, elle crée "Les Pierres de Julie" et se spécialise dans l'expertise de pierres précieuses et pierres fines.