Notre ligne téléphonique est actuellement indisponible. Merci de nous contacter au 0613244191 / Our telephone is currently unavailable. Please call us at 0613244191

Qu'est ce que la perle fine?

 

Depuis quelques années, le marché de la perle a beaucoup évolué.

Tout d'abord, il a été inondé par la perle d'eau douce de Chine dont les perles de plus en plus blanches et de plus en plus grosses font maintenant concurrence à la Perle d'eau de Mer du Japon (la plus chère).
La perle de culture étant de plus en plus abondante, le prix des perles fines s'est envolé.

Mais quelle est la différence entre une perle fine et une perle de culture?


En fait, la perle "fine" se forme naturellement dans les huîtres sans intervention humaine (contrairement à la perle de culture). C'est souvent un parasite, un grain de sable, qui est logé dans l'organe manteau ou chair ou de reproduction de l'huître qui provoquera une irritation. L'huitre va alors sécréter une substance appelée nacre.

Cette substance organique ajouté à du carbonate de calcium s'accumule en couches sur des dizaines d'aannées pour donner la perle finale. La différence de couleur, la forme et la taille varient en fonction de plusieurs facteurs:
le mollusque, la géographie, la vie en eau douce ou eau de mer.

Il n'existe pas de perle fine identique à une autre.

Ces vraies perles sontdeviennent très, très rares et très recherchées.

La perle de culture, comme son nom l'indique, est cultivée par l'homme. Elle est obtenue en insérant ce que l'on appelle un nucléon (ou noyau), placé par incision dans l'organe de reproduction de l'huître. Est ajouté ensuite un morceau de manteau d'une coquille d'huître qui est beau et de bonne qualité.

   Il faut attendre entre 12 et 24 mois pour une perle.

Plusieurs perles peuvent être produites simultanément dans la même huître.

Les fermes perlières sont principalement situées en Polynésie française, au Japon et en Australie.


Les diamants ne sont pas les seuls à faire frémir les enchères

Les perles fines sont de plus en plus convoitées.
Il fut un temps où la perle était la meilleure amie de la femme. Les dames du monde ne pouvaient pas imaginer sortir pendant la journée sans un chapeau ... et des rangées de perles. La taille de ces dernieres, ainsi que la longueur et le nombre de rangées qu'elles formaient était un reflet très précis de l'état de fortune de la dame et de son mari.

Avant l'invention des perles de culture, les perles fines valaient autant qu'un diamant.


Quelques exemples de prix de perles

 

285 016 € frais compris pour ce colliier à trois rangs de soixante-neuf, soixante-cinq, et soixante-trois perles fines blanches en chute. Le fermoir de forme rectangulaire, en or gris, serti au centre de deux diamants dans un entourage de diamants taillés en huit-huit. A ccompagné d'un rapport gemmologique du LFG n° 194441 du 6 mai 2011 précisant: - Perles fines - Diamètre: 9,0 à 4,4 mm.

Poids: 130,74 cts - 522,96 grains 17,22 cts - 468,88 grains 98,58 cts - 394,32 grains (À réenfiler).
(Lot n°141 de la vente du 20/03/2013, Beaussant Lefèvre)


 

102 000 euros frais compris pour ce Collier composé de 79 perles fines en chute orné d'un fermoir bâton en or gris serti de roses. Accompagné d'un certificat du Laboratoire français de gemmologie précisant perles fines.
Diamètre des perles: 4.9 à 9.5 mm

A propos de l'auteur

Julie Cailleux Mialet dirige une galerie d'art, La Tour Camoufle, au Village Suisse à Paris, spécialisée en meubles, objets et tableaux des 18ème et 19ème siècles. Parallèlement à cette activité, sa passion pour la gemmologie et les pierres précieuses l’a poussé à suivre un cursus de formation de 4 ans en gemmologie. Elle est diplômée de l'Institut de Gemmologie à Paris depuis 2004. En 2005, elle crée "Les Pierres de Julie" et se spécialise dans l'expertise de pierres précieuses et pierres fines.